Écrire sur la paresse est un défi à relever car il faut arriver à se sortir de l’état dans lequel elle nous plonge pour pouvoir dire quelque chose à son propos. Néanmoins beaucoup d’auteurs s’y sont essayé. Que ce soit Paul Lafargue (Le droit à la paresse), Clément Pansaers ( L’apologie de la paresse ), Marc Lemonier ( Le petit livre de la paresse ) , Erik Sablé ( L’éloge de la sainte paresse ) ou Kazimir Malevitch ( La paresse comme vérité effective de l’homme ). Ce même Malevitch déclarant dans l’incipit de son livre :

 « Le travail doit être maudit, comme l’enseignent les légendes sur le paradis, tandis que la paresse doit être le but essentiel de l’homme. Mais c’est l’inverse qui s’est produit. C’est cette inversion qui s’est produit. C’est cette inversion que je voudrais tirer au clair. »

Le défi a également été relevé par les personnes présentes au BL consacré à ce thème. Les absents ayant sans doute été contaminés par l’indolent virus de ladite paresse.

– Lise Lentignac a introduit le thème de façon originale en nous lisant un article qu’elle a rédigé autour du personnage de Gaston Lagaffe

– Isabelle Minière a lu un texte écrit pour le BL « Paresseux »

Dominique Zinenberg a lu un texte écrit pour le BL « Un petit traité sur la paresse »

Agnès Adda a lu un poème écrit pour le BL  « La grande verrière »

– Catherine Jarrett a lu un poème écrit pour le BL « Paresse »

– Patrick Quillier a lu  un texte de sa composition, sans titre

– Alain a improvisé sur le thème de la paresse (malheureusement, son impro n’a pas été enregistrée)

– j’ai lu un texte écrit pour le BL « La paresse »

– Isabelle Camarrieu,  absente a proposé un texte écrit par elle  La paresse (à lire sur le blog)

– Nous avons également écouté Brigitte Laporte Darbans nous présenter le livre « Point cardinal »  de Léonor Récondo  (lire la présentation dans la rubrique Livres)

Ce Buffet littéraire était le dernier de la saison 2017-2018.

Nous entamerons la onzième saison le jeudi 20 septembre. Le thème retenu est La fuite. Raison de plus pour être présents, ce dont je me réjouis.

Bon vent littéraire et bel été à toutes et à tous

François Minod

 

Une réflexion sur “Compte-rendu du BL du 21 juin 2018 – La paresse

  1. Cher François ce numéro sur la paresse est un régal il y a  des textes délicieux bravo pour l idée et bravo a toutes et à  tous bises Dana 

    Envoyé depuis mon smartphone Samsung Galaxy.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s