Coeur de cible

 

 

Le rendez-vous est labyrinthe

Le détour politesse

L’amour un pas de côté

 

Or…

Tu es là au centre de ce grand cercle

Seule, minuscule, visible, fragile

Tu ignores quel danger tu cours

J’approche à découvert

Détour-retour impossibles

Trop tard

 

Les rapaces, plus vifs, fondent d’un trait

Dans l’axe, portés par l’excès

Aveuglés et sûrs

Visent le centre, net, direct

Sans aucun détour

Tirent les balles fatales

T’éclatent le coeur

 

La ligne droite, la tueuse, la fanatique

 

Les cris, les râles, les éclats inaudibles

Les mots verrouillés

La plus fracassante des douleurs

La rage sèche déferlant en retour

 

Amour, je construirai tes détours

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s