Ça vaut vraiment le coup de faire le détour, vous savez. Vous devriez vous laisser tenter.
– Vous êtes sûr ?
– Ah ça oui, sûr et certain.
– Je vous crois volontiers. Le problème, c’est que…
– Non, je vous assure, il n’y a pas de problème.
– Je voulais juste dire…
– Je comprends votre hésitation, mais soyez rassuré, vous verrez, vous ne serez pas déçu.
– J’entends bien mais…
– Quoi, vous n’allez pas me dire que…
– Oh, non, j’ai une totale confiance en vous. C’est juste que…
– Il n’y a pas à hésiter une seconde.
Un temps
– Alors, vous allez le faire, hein ?
– Quoi ?
– Eh bien le détour, pardi.
– Ah oui, pardonnez-moi.
– Pas grave, ça arrive parfois.
– Quoi?
– D’hésiter.
– Il faut dire que c’est un sacré détour que vous me proposez, non ?
– Non, vraiment, c’est le détour de base. On aurait pu même l’inclure dans le grand tour, moyennant un petit supplément.
Un temps
– Eh bien finalement, je vais le faire le détour.
– Vous verrez, vous verrez, vous ne serez pas déçu.
– Mais à bien y réfléchir, je ne ferai pas le grand tour. Juste le détour.
– Mais enfin cher monsieur, ce n’est pas possible.
– Ah! Et pourquoi donc ?
– Parce-qu’on ne peut pas faire le détour sans le grand tour.
– Eh bien, vous allez innover. Vous allez proposer une nouvelle gamme de produits qui s’appellera « Les détours ». En plus, ça aura un côté transgressif qui devrait plaire à une certaine clientèle.
Le détour des lacs italiens par exemple ou le détour du Mont-blanc.
– Et pourquoi pas le détour de France pendant que vous y êtes.
– Ah oui, ça aurait de la gueule.
Un temps
– Bien, en attendant, qu’est-ce qu’on fait ?
– Je vous l’ai dit, le détour.
– Mais ce n’est pas possible, je vous l’ai déjà dit. C’est une option supplémentaire dans le cadre du grand tour.
– Très bien, dans ce cas, je renonce au grand tour.
– Trop tard, vous vous êtes déjà engagé.
– Eh bien, je me désengage.
– Ca va engager des frais.
– Ecoutez, je vous le dis sans détour : vous m’avez déjà embobiné avec votre histoire de grand tour. De surcroît, vous avez essayé de me vendre un supplément non prévu,  que vous appelez détour.
Je vous ai dit ok pour le  détour mais sans le grand tour. Et maintenant, vous voulez me faire payer des frais au prétexte que je souhaite le détour sans le grand tour.
– il n’y a rien de surprenant dans mes propositions, tout est transparent.
– Eh bien, restons en là, si vous n’y voyez pas d’objection.
– Non, je ne peux pas, vous avez signé un contrat. Et je suis obligé d’appliquer le règlement qui stipule…
– Je suis sûr que vous allez trouver une solution, vous avez plus d’un tour dans votre sac, si je puis dire.
– Mais…
– Sinon, je vous saurais gré de vous mettre en relation avec mon assistante à la direction de la concurrence et de la consommation.
– Ne vous inquiétez pas, je vais chercher la solution  dans mon sac à tours.
– Et détours.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s