Le buffet littéraire est-il sous influence du bonheur des beaux jours revenus ? Cela est perceptible dès mon arrivée… Aujourd’hui, en dehors de notre hôte, que des femmes ! Remarque François- heureux,  bien qu’esseulé en son genre.

Les conversations vont bon train, chacune saluant les autres avec ce bonheur des relations nouées, des échanges entre chacune, et de l’attente pour mise en appétit littéraire avec un peu de vin, rouge qui ne brouille en rien notre teint – dans l’attente du démarrage de la soirée.

François déclare qu’il ne fera rien : ni l’intro, ni le compte rendu : à tout seigneur tout honneur !… Le relais se prend facilement. Mireille Diaz-Florian nous lit avec une expression gourmande les remarques de Michel Pastoureau, historien médiéviste et grand chercheur sur les couleurs. Elle a retrouvé le texte qu’il a consacré à la couleur de circonstance : rouge ; pour l’exposition du même nom. L’ambivalence de cette couleur y est explorée dans ce style très accessible, très renseigné, qui fait le charme des écrits de cet auteur. Couleur héraldique sang, couleur tonique ou menaçante, on est surpris, entre autre de savoir que Rouges étaient les robes de mariée avant le 19ème.

Dominique Zienerberg nous découvre son texte écrit pour le buffet : « Puissance du rouge », évoquant la nature, la peinture et la fonction d’appel de cette couleur dans les toiles.

Isabelle Béchu, dont l’activité d’analyste l’amène à côtoyer des phobies, nous fait part de la sienne, partagée parfois avec ses patients.  La vue du sang et son effet déplaisant : la perte de connaissance. Après cette confidence intime, qui nous touche, elle lit : « rouge sourire », une coquetterie sur le désir d’être aimée.

Agnès Adda prend la suite, et nous emmène dans une « promenade » entre sentiments, symboles et paysage …

Antonia, elle nous fait le portrait d’un grand vase , rouge évidemment, offert dans des circonstances de rapt : d’où son titre «  In vidia » : envie !

C’est autour d’Anne, qui le corps dans un mouvement et un regard un brin ironique, nous entraîne dans une histoire d’amour –qui trompe par sa première tonalité rose, bientôt rosse pour finir tout à trac dans une flaque de crime passionnel. Nous avons le souffle coupé par la fin, tombée comme un couperet !

Votre secrétaire de séance, lit « Placenta », puis un poème conte sur le rouge : le beau en Russe, pour finir sur un « pingpong » un peu fou, où l’on, me dit-on, reconnait bien.

François se prend à la malice de la désopilante satire politique (mettre à distance les despotes du monde entier) de Nicole Goujon. « Red City ».  Nous sommes toutes (allez pour une fois l’accord sera fait avec la majorité) séduites par la couleur complémentaire, ce pouvoir girouette désormais repeint en vert !

Un texte de Katel Mars, auteure haïtienne : « Dérives en rouge », nous est découvert par la voix chaude de François. Une poésie qui n’a pas froid aux yeux pour parler du désir.

Mireille nous fait déguster deux textes de Baudelaire « Harmonie du soir », et « ce ne seront jamais ces beautés de vignettes »

La soirée littéraire finit en chanson, texte d’Aragon, moins légère que mon introduction.  Reprenant les derniers mots tracés par le résistant Michel Manoukian, pour sa femme, juste avant son exécution. François interprète « 20 et 3 »,  et ses accents nous ramènent à l’essentiel.

Après un bruissement reconnaissant au chanteur et à Aragon, nous décidons de « paresse » pour la prochaine séance.

Avec ce mot d’ordre en tête, qui prendra donc le temps d’écrire pour la séance à venir ?

Isabelle Camarrieu

 

Une réflexion sur “CR du BL du 3 mai 2018 – Rouge

  1. Merci pour ce CR et pour l’ensemble des textes ! (étant absente le 3 mai, j’apprécie de les découvrir maintenant). Bises à toutes/tous. Nicole

    Nicole, Envoyé de mon iPad

    >

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s