Promenade

(collage)

Tu dis Rouge :

 

Tentation :

Colère primaire de la muleta.

Clairon des rires décadents.

Ravissement :

Goutte de sang sur la neige,

Incarnat d’un tendre visage.

Sacrifice,

Damnation,

 

Révolution

Et voici que

Dans l’orge pâle de notre champ,

Suspendu à la tige du vent

Comme sur la balance des eaux

Zigzague un rayon de soleil levant,

Soudain se lève,

Ecuelle vermeil de feutre fragile,

Un coquelicot.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s