Un homme court sur un frisson

La lame crie

Fuis ce n’est pas ton tour

Les pieds froissés de coquillages

Sur la grève de Scheveningen

Je recevais bouillons glacés

 

Dans ma tête sonne Scheveningen

Son ch rauque du fond de gorge

Me tente comme un retour aux sources

Un espoir fol du tout saisir

Un homme court sur un frisson

Une amie te prend dans les bras

Qu’espérer de plus quand le vent

Déracine les séquoias

Quand les tribus encore guerroient

Martyr ou chantre ou bien les deux

Un homme court tente un envol

Et derrière lui je vois grossir

Tels qu’en les contes

Une marée un océan

Un homme galope là-bas

Je l’aperçois sur la lisière

Il n’y a pas de bout du monde

Mais je le vois qui s ‘évertue

Sous le soleil

Sous le ciel haut