– Si on faisait le point.

– Bonne idée. Qui commence ?

– Je veux bien.

 

Il déambule  sur scène l’air très préoccupé.

 

– Mais qu’est ce que tu fais ?

– Ben le point pardi.

– Pas comme ça !

– Comment alors ?

– Ensemble, on le fait ensemble.

– D’accord, allons-y. T’es prêt ?

– Oui.

– À la une à la deux à la trois. À la quatre à la cinq à la six à la sept à la huit à la neuf à la dix à la onze à la douze à la treize à la quatorze à la quinze à la seize à la dix sept.

– Tu ne m’as pas attendu.

– Si, j’ai fait le point après le trois.

– Oui mais tu as continué après, sans m’attendre.

– On recommence ?

– D’accord mais cette fois tu comptes jusqu’à trois, tu m’attends et on fait le point.

– D’accord.

– À la une, à la deux, à la trois.

 

Un temps long.

 

– Ben alors ? Je t’ai attendu après le trois.

– J’y arrive pas.

– Qu’est ce qu’on fait alors ?

– On continue sans le point.

– Oui, on s’en fout finalement du point, on le laisse aux autres.

– T’as raison, qu’ils le fassent le point les autres, nous on se contentera d’une virgule de temps en temps.

– Et encore…

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s