Bribes de mots,

Faveurs fanées, lettres jaunies,

D’amours

Défuntes,

Tourments que rien n’efface plus,

Souffle et ferveur

Soif et langueur,

Bribes de mots

De naguère et d’antan,

A vif, comme la braise,

Ardeurs reconnues, chair en demande, en attente, en rejet,

Que de soupirs arrachés, d’imaginations emportées, de folie, de chimères

Dans ces bribes

Et balbutiements,

Dans ces larmes,

Désir à portée de plume.

Bribes de mots courant dans les langues mortes ou vivantes,

Toute honte bue,

Mots qui font corps, lourds liens de langue, d’encre et de sang,

Drain amoureux, délire et style

Douceur, douleur, emportements,

Rappels de l’hier, secrets rappels intimes, dévorants,

Et la cruauté de l’absence qui se lit et s’invente, s’interroge,

Est méfiance, jalousie, terreur de l’oubli…

Lettre d’amour,

Saccage,

Buvard à pleurer,

Figures de style et de proue,

Échos de siècle en siècle, mailles de tricot,

Scandant la peine, le manque et le désir,

Bribes et haillons sur le ciel amoureux,

Sur le nuage du sentiment, sur la pluie aux carreaux,

Dans l’interstice des trames, des grains de papier,

Des scènes de théâtre, furtive caresse, furtive ruse,

Mots doux, secrets, parfums, légendes…

Tromperies, ruses

Et rêveries devant fenêtre, lettre à la main,

Aveu, bonheur, éclat, splendeur…

La lettre n’a que des horizons, des ailleurs, des émois,

D’amour, d’amour, la lettre n’a que l’écart, la faille, le feu.

 

Vernon, le 19 décembre 2017, Dominique Zinenberg.

 

 

***

 

Mots doux, délices,

Chuchotements de glycine

Mots doux qui glissent,

Dans l’interstice du cœur,

Dans les coulisses des jours,

Et la confusion des nuits,

Mots doux, lèvres-salive,

Et cernes bleus de l’attente,

Dans l’indistinct chemin d’errance

Et bruissement des robes,

Froissement du papier dans l’air serein

Mots doux, vin doux, seringa entêtant,

Viole ou vinyle au loin,

Vapeur et buée sur la vitre

Larmes écrites,

Persiennes soudain closes

Mots doux d’amour, d’amour diffractant en écho son appel.

 

Vernon le 19 décembre 2017, Dominique Zinenberg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s