La mer

Attend peu

Ne vagit pas

Vague après vague dansant

Allant.

Dehors

La nuit écartait le temps

Le suspendait

Abandon

Désir.

Écrire

Cependant

Ne pas écrire

Se souvenir du jour

La nuit.

L’attente

Est vague noire et blanche

Escale d’ombre

La jetée

Un phare.

Assis

Ou debout

En rêve même

C’est un cercle sans fin

L’attente.

Je n’ai

Qu’une soif

Qu’une faim claire

Ne plus t’attendre encore

En vain.

Hier

Aujourd’hui

Demain sans doute

Cette errance sans frein

Attendre !

C’est long

C’est si long

Dans l’antichambre

Ces cent pas du destin

Ce blanc !

Cette ombre

C’est l’attente

Elle fait trembler

Elle frôle le bord du gouffre

Chatouille.

L’attente

Est la mélancolie.

Thé refroidi

Chaise vide

Ennui.

C’est toi ?

Est-ce toi ?

Serais-tu là ?

Je n’ai pas attendu

En vain ?

L’attente

Est montagne

À dévaler

Au plus vite pour enfin

Revivre.

Ce cœur

Palpita

Dans cette attente

Il y eut des frissons

Le doute !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s