On sait depuis les aventures d’Ulysse et les personnages des romans de Modiano – toujours aux frontières du passé et du présent, du jour et de la nuit, de la nuit et du brouillard – que quand on commence à flirter avec les frontières, on dépasse la question géographique pour entrer dans la question du romanesque.

C’est cette dernière question qui naturellement a retenu l’attention des contributeurs du BL. Qu’ils en soient remerciés. Ci-dessous les références des différentes interventions des participants.

NB : Nous sommes dans l’attente, Lise et moi de la plupart des textes qui ont été proposés à la lecture du BL exceptionnel de septembre et dont le thème était Abîme et bitume. Comme beaucoup le savent ce BL (ouvert au public) devait se tenir dans le quartier de la Butte aux Cailles dans le cadre du festival O+O (Haut plus haut). Ledit festival a dû être ajourné pour des raisons de sécurité invoquées par la préfecture de police de Paris. Nous avons donc au dernier moment trouvé une solution de rechange et le BL s’est déroulé dans son lieu habituel.

Laissons maintenant la parole (et la plume) aux contributeurs  du BL d’octobre :

– Brigitte Laporte a présenté le livre de Jean-Christophe Rufin, Checkpoint (Gallimard) (A lire sur le blog)

– Mireille Diaz Florian a écrit et lu Frontières (à lire sur le blog)

– Isabelle Bechu a écrit et lu Tout au bord (à lire sur le blog)

– Agnès Adda a écrit et lu Quand la froide saison (à lire sur le blog)

– Nicole Goujon a écrit Invisible frontière, qu’en son absence, j’ai lu. (A lire sur le blog)

– Isabelle Camarrieu a écrit Lorsqu’avec des amis que Svante, en son absence, a lu (en attente de réception

– Catherine Jarett a écrit et lu Lisières/Un homme court (à lire sur le blog)

– Alain a écrit et lu 2 poèmes sur le thème de Frontières (en attente de réception)

– Svante a écrit et lu L’accolade de La Gaule

– François a écrit et lu un texte Les motsmaux (à lire sur le blog)

– Jean-Pascal a lu un extrait du double de Dostoïevski

Rached a lu un extrait du journal de voyage d’Alexandra David Neel

– Catherine Seghers a lu L’immigrant de Lander road d’Apollinaire

Après cette très grande richesse de contributions, nous nous sommes donné rendez-vous le mercredi 9 novembre autour du thème Hasard

A très vite donc le plaisir de vous revoir et de partager nos agapes littéraires et terrestres.

François Minod

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s