Tu es là, tout au bord

tu hésites, tu te tiens droit

Franchir le pas

ou rester là ?

Une espèce de vertige

tout au bord

Comme devant une falaise

comme avant le plaisir

Peu à peu, tu t’assouplis

un peu rêveur

un peu ailleurs

Tu t’approches, de plus en plus près du bord

Une partie de toi veut traverser

L’autre partie craint de ne pas pouvoir revenir

Que se passera-t-il de l’autre côté ?

Rêve ou cauchemar ?

Dans le doute, tu t’abstiens

On verra bien

Tu ne décides rien

Tu t’assoupis

Tu t’abandonnes

Tu laisses le corps faire ce qu’il a à faire

Tu traverses en douceur

Tu t’endors

Tu ne penses plus

Tu regardes, tu respires, tu ressens

C’est coloré, c’est sonore, c’est vivant,

Tu es de l’autre côté

Tu n’as plus peur de ne pas revenir

Enfin tu dors, c’en est fini de l’insomnie

Tu t’en réjouiras demain

… Si tu te réveilles

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s